Putsch à Bamako : Le récit de nos « envoyés spéciaux »…

A l’issue d’une mission de quelques jours au Mali, trois responsables de Sahel Vert – Nicole d’Angelo, responsable éducative, Jacky Ceroi, délégué général, et Banfo Diallo, coordinateur du Pôle Education Initiatives à Sofara – étaient sur le point de regagner la France… quand un coup d’Etat a éclaté à Bamako, la capitale.

Le 22 mars 2012, le président malien Amadou Toumani Touré a en effet été victime d’un putsch militaire. Sous le commandement du capitaine Amadou Sanogo, une partie de l’armée a pris l’emprise du palais présidentiel. Aujourd’hui, le pays est en proie à la plus grande confusion.

A Bamako Jacky Ceroi a pris part, au titre de Sahel Vert, à un colloque sur le développement durable, qui s’est tenu à l’Université des sciences sociales et de gestion. Après le coup d’Etat, Nicole, Jacky et Banfo se sont trouvés bloqués par la force des choses, les putschistes ayant fermé l’espace aérien. La délégation de Sahel Vert a dû jouer les prolongations forcées.

De retour en Alsace, où ils sont arrivés vendredi 30 mars 2012, Jacky Ceroi et Nicole d’Angelo, nos deux « envoyés spéciaux », racontent…

Voir Vidéo

http://www.dailymotion.com/embed/video/xpvgme
Sahel Vert_Putsch à Bamako par teledoller

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s